Dites-moi tout Fossé des Tanneurs

Retour sur tanneurs

Tanneurs Bulles

Je me suis rendue ce mardi matin à la rencontre des commerçants de la rue du Fossé des tanneurs.Partant de la place de l’Homme de Fer, elle mène directement à la petite France et à la place Benjamin Zix. Une rue qui pourrait accueillir de nombreux piétons et plus particulièrement des touristes, mais ce potentiel est encore inexploité.

D’abord, les commerçants m’ont fait part d’une circulation automobile très dense, et surtout rapide. Si les terrasses en bois mises en place devant les restaurateurs demeurent des atouts, la vitesse de circulation pénalise clairement l’attractivité de ces lieux de convivialité.

Une commerçante m’a d’ailleurs rappelé qu’une partie de la rue du 22 novembre était semi piétonne. La présence des piétons y freine naturellement les automobilistes et cela contribue à créer une ambiance plus calme et sereine propice aux passages et aux commerçants.

C’est assurément une voie de progrès pour rendre les commerces de cette rue plus attractifs.

Autre aspect propre à cette rue du Fossé des tanneurs, le fait qu’elle soit finalement coupée en deux. Voie de circulation automobile jusqu’à la rue du 22 Novembre, elle devient alors totalement piétonne et intégrée à la petite France après ce croisement. La conception d’un axe plus harmonieux devrait être étudié.

Enfin, il s’agit peut être d’un détail, mais il a son importance. Pas une poubelle dans la rue. Le moindre papier, la moindre canette de soda terminent sur un rebord de vitrine ou sur le sol…

En somme, voilà une rue dont les commerçants sont positifs et plein d’espoirs. Voilà une rue qui aurait vocation à devenir l’un des axes les plus fréquentés par les touristes et les clients. Voilà une rue pour laquelle, en concertation avec les habitants et les commerçants, une attention toute particulière doit être portée sur ses futurs aménagements.

FK signature